Histoires de quartier… La rue Neuve Saint-Pierre et l’ancien passage Saint-Pierre. 11 – La percée vers la rue Beautreillis (2e partie)

Image 1

L’immeuble disparu du 21 rue Beautreillis, situé à l’emplacement de l’actuel débouché de la rue Neuve-Saint-Pierre. Photographie prise en août 1912 (Coll. Musée Carnavalet).

Le 21 rue Beautreillis

Le 29 mars 1912, le Conseil municipal autorisait le Préfet de la Seine à « acquérir à l’amiable de Mme veuve Loron, l’immeuble 21 rue Beautreillis, moyennant le prix forfaitaire de 315 000 francs » en vue de l’ « ouverture d’une voie nouvelle sur l’emplacement du passage Saint-Pierre » [1]. Cette opération faisait suite au décret du 3 février 1912 déclarant d’utilité publique l’élargissement du passage Saint-Pierre et son prolongement jusqu’à la rue Beautreillis [2]. La vente de l’immeuble fut signée le 15 juin 1912 [3].

En décembre de la même année, sollicité à propos de sa démolition prochaine, Lucien Lambeau, secrétaire général de la Commission du Vieux-Paris, qualifiait l’immeuble de « petite construction sans caractère » et jugea qu’ « aucun objet n’[était] susceptible d’être conservé ». Il proposa toutefois qu’une photographie soit prise de la façade sur rue [4]. C’est là le seul témoignage visuel qui nous reste de la maison qui occupait alors ce qui correspond aujourd’hui au débouché sans grâce de la rue Neuve-Saint-Pierre sur la rue Beautreillis.

Continuer à lire … « Histoires de quartier… La rue Neuve Saint-Pierre et l’ancien passage Saint-Pierre. 11 – La percée vers la rue Beautreillis (2e partie) »