Histoires d’immeuble… Le 3 rue Beautreillis

Le début de la rue Beautreillis, compris entre la rue des Lions-Saint-Paul et le croisement avec la rue Charles V, a porté jusqu’en 1838 le nom de Gérard Beauquet [1]. Elle forme aujourd’hui un ensemble disparate avec, en son centre, le portail de l’ancien hôtel Raoul. Vestige abandonné en bord de trottoir et définitivement clos, il orne comme il peut au numéro 6 l’imposant immeuble qui, dans les années 1960, a remplacé l’ancien hôtel. Enserrée entre cette construction sans grâce et l’annexe de l’école Massillon élevée en 1933, proue de béton marquant l’entrée de la rue, subsiste la vieille demeure aux vantaux de bois clouté sise au n° 4.

Côté impair de cette portion de rue, deux anciennes maisons, aux numéros 1 et 7, encadrent deux immeubles plus contemporains. L’un d’eux, au n° 3, tout de briques revêtu, a été construit en retrait des immeubles voisins, conformément aux décrets d’alignement édictés au XIXe siècle. Il porte sur la façade sa date de construction : 1906, ainsi que le nom de son architecte, V. Tondu. Immeuble à la fois anonyme et tranchant par l’originalité de son parement dans le secteur, il a aussi son histoire, et nous allons tenter de la restituer au mieux.

Continuer à lire … « Histoires d’immeuble… Le 3 rue Beautreillis »