Histoires d’immeuble… Le 14 rue Beautreillis (suite)

« Locations bourgeoises et petits ouvriers »

Le n° 14 de la rue Beautreillis était en 1852, et au moins jusqu’en 1867, la propriété de « Henri-Antoine Moquet et consorts ». Les différents corps de logis étaient partagés entre « locations bourgeoises et petits ouvriers »[1]. Un certain nombre de ces locataires sont mieux connus grâce aux informations contenues dans les almanachs et autres Bottins de l’époque.  Ces annuaires ne recensaient pas tous les habitants, mais uniquement ceux que leur notabilité distinguait et ceux dont les activités commerciales ou industrielles méritaient un signalement. Continuer à lire … « Histoires d’immeuble… Le 14 rue Beautreillis (suite) »

Histoires d’immeuble… Le 14 rue Beautreillis

Cité comme ayant fait partie de l’ensemble des corps de bâtiment et de corps de logis ayant formé l’Hôtel de Charny[1], le bâtiment qui occupait l’actuel n° 14 de la rue Beautreillis avant sa destruction dans les années 1960 ou 1970 fut lui aussi un hôtel à part entière, dénommé Hôtel de Lionne, du nom de l’un de ces anciens propriétaires.

Au milieu du XIXe siècle, il devait encore présenter une certaine allure. Les officiers du cadastre le décrivaient ainsi en 1852[2] :

Continuer à lire … « Histoires d’immeuble… Le 14 rue Beautreillis »