Histoires d’immeuble… Le 2 rue Beautreillis, ou 2 rue des Lions-Saint-Paul (fin)

image 9

En 1864, un pharmacien ambitieux et entreprenant de la rue Neuve-des-Petits-Champs, trop à l’étroit dans les rues enserrées du quartier Vivienne pour développer son commerce de produits médicinaux, décide de s’installer dans le quartier de l’Arsenal, 2 rue des Lions-Saint-Paul. La fabrique et le dépôt de la maison Laroze vont occuper l’immeuble jusqu’au début des années 1930, partageant les lieux avec quelques autres commerces et des locataires. Jusqu’au moment de la démolition du bâtiment, qui laissera place à la construction de l’annexe actuelle de l’école Massillon, c’est d’ici que les lotions, pommades, sirops et granules Laroze vont être expédiés dans les pharmacies du monde entier.

Le Tonique anti-nerveux d’un entrepreneur pressé.

Quand il s’installe rue des Lions-Saint-Paul en 1863[1], Jean-Paul Laroze est déjà un pharmacien et un entrepreneur reconnu dans sa profession. Continuer à lire … « Histoires d’immeuble… Le 2 rue Beautreillis, ou 2 rue des Lions-Saint-Paul (fin) »

Histoires d’immeuble… Le 2 rue Beautreillis

image 1A l’extrémité sud de la rue Beautreillis se dresse un haut bâtiment moderne construit en 1933, dont la façade principale s’étend rue des Lions-Saint-Paul jusqu’à la rue du Petit-Musc. Ses deux entrées sont disposées sur deux courtes façades latérales, la principale côté rue du Petit-Musc, au n° 9, et une secondaire rue Beautreillis, au n° 2.

Avant lui s’élevait à cet emplacement un bâtiment dont il ne reste rien et qui avait son entrée rue des Lions-Saint-Paul. C’est son histoire que nous allons essayer de restituer.

Continuer à lire … « Histoires d’immeuble… Le 2 rue Beautreillis »